PREMIÈRE SESSION T L P
Lecture, discours et écriture 3 1 2

601-144-CH


Le cours Lecture, discours et écriture constitue une initiation au texte de la littérature universelle tout en y ajoutant un volet grammatical significatif (vocabulaire, syntaxe, règles d’accord, ponctuation, etc.). Des stratégies de révision et de correction y sont enseignées. Une partie du cours est également consacrée à l’exposé oral et à l’apprentissage des fonctions de la communication. Ainsi, le 601-144-CH devient un cours de transition entre ce qui se fait au secondaire et les exigences du collégial, et ce, dans le but de favoriser la réussite des cours de littérature qui suivront. Pondération du cours par semaine : 3 heures théoriques, 1 heure d’exercices ou d’ateliers et 2 heures de travail à la maison. Ce cours ne nécessite aucun préalable et est offert dans certains programmes techniques seulement.


Test d'anglais 2 1 3

ANG-001-R4


Description à venir...


Activité physique et santé 1 1 1

109-101-MQ


Le premier cours porte sur le rapport entre un mode de vie sain et actif et la santé. Ainsi, vous pourrez établir la relation entre votre niveau actuel de pratique d'activités physiques, certaines habitudes de vie que vous avez développées au cours des années et leur impact sur votre santé. Liste de cours : Conditionnement physique Spinning Danse et entraînement Step et entraînement Multi-entraînement


Mathématiques en TGÉ 3 2 2

201-150-CH


Le premier cours de mathématiques appliquées a été conçu pour répondre aux besoins immédiats de l'étudiant en première session de formation (notamment en technologie de l'électricité) et de le préparer au deuxième cours qui jouera un rôle de renforcement des notions apprises. Les lois physiques à la base des T.G.E. (lois d’Ohm, loi de Kirchoff pour les circuits c.c. et c.a., etc..) ainsi que les modèles mathématiques utiles (droite, parabole, quotient de droite, quotient de parabole, exponentielle et sinusoïde) nécessitent : 1. la capacité de reconnaitre ces modèles; 2. la capacité algébrique de calcul selon les caprices de ces modèles.


Systèmes de commande 3 2 2

243-150-CH


Le cours Systèmes de commande permet à l’étudiant d’obtenir des compétences en programmation d’automates, en analyse de procédés et en fonctionnement de systèmes. Ces compétences touchent plusieurs types de matérialisation (logique câblée, logique programmée, logique séquentielle et logique combinatoire), ainsi que diverses notions et technologies. De nombreux laboratoires ainsi qu’un projet intégrateur permettent à l’étudiant de bien acquérir ces nouvelles compétences et habiletés. Les projets sont habituellement le contrôle d’un convoyeur ou la gestion d’un système d’alarme.


Le technologue et l'ordinateur 1 4 1

243-151-CH


Le cours Le technologue et l'ordinateur permet à l’étudiant de découvrir la profession de technologue autant dans le milieu de l’électronique industrielle que dans le milieu des télécommunications. Il permet également d’acquérir les connaissances informatiques nécessaires à la poursuite de son cheminement, soit principalement la connaissance des logiciels de la série Office et l’internet. Résolument tournée vers la réalité, la majorité des activités se fait à l’ordinateur (un ordinateur par étudiant), sous forme de visites industrielles ou de conférences spécialisées. En résumé, le cours permet de bien cerner le travail d’un technologue en génie électrique, d’une part, et de bien faire le choix entre le programme d’Électronique industrielle ou de Télécommunication/Réseautique d’autre part.


Éléments de circuits 3 3 2

243-160-CH


Le cours Éléments de circuits définit la tension électrique, le courant et la loi d’ohm. Suit l’étude des règles de base qui permettent de calculer les courants et les tensions dans un circuit. On y définit également les Théorèmes de Thévenin et la superposition, les lois de Kirchoff, la source de tension et de courant, les mesures et appareils de mesures et les composants de protection. On y définit la puissance et on y apprend à déterminer le bon choix des composants selon leur puissance nominale. Des laboratoires d’une durée de trois heures par semaine porteront sur la matière vue en cours. Les habiletés pratiques sont développées sur des circuits réels. L’étudiant est en mesure de lire un schéma électrique, de monter le circuit et de le rendre opérationnel.



30 h.c./semaine


DEUXIÈME SESSION T L P
Écriture et littérature 2 2 3

601-101-MQ


Les œuvres que vous lirez et analyserez dans le cours Écriture et littérature vous feront voyager de la Renaissance à 1850. Elles ont marqué l'humanité et sont encore étudiées en raison du caractère universel de leurs thèmes. Vous verrez pourquoi elles sont encore actuelles en vous interrogeant sur leur propos, c'est-à-dire leur sens profond au-delà de l'histoire qu'elles racontent. Pondération du cours par semaine : 2 heures théoriques, 2 heures d’exercices ou d’ateliers et 3 heures de travail à la maison. Ce cours ne nécessite aucun préalable, mais constitue un préalable absolu à la poursuite des autres cours de français.


Philosophie et rationalité 3 1 3

340-101-MQ


Le cours Philosophie et rationalité constitue un premier contact avec la philosophie. Au terme de la session, l’étudiant(e) sera capable de caractériser la philosophie, de la distinguer du discours scientifique et du discours religieux, de cerner le contexte de son apparition en Grèce il y a environ 2700 ans et de présenter quelques moments de son évolution en exposant la pensée de quelques philosophes de l’Antiquité gréco-latine tels que Socrate, Platon, Aristote et Épicure. De plus, l’étudiant(e) s’appropriera tout au long de la session les outils propres à la méthode argumentative, ce qui lui permettra au final d’éviter les sophismes et de traiter d’une question philosophique telle que : qu’est-ce que la vérité? Toutes les opinions se valent-elles? Quel crédit accorder aux vérités scientifiques? L’ignorance vaut-elle mieux que la connaissance?


Anglais 2 Tech Régime 4 2 1 3

ANG-2TC-R4


Description à venir...


Schémas électroniques 0 4 2

243-240-CH


L’étudiant qui suit le cours Schémas électroniques doit s’approprier les concepts de base en dessin technique par ordinateur. Il devra être capable de dessiner, de créer, et de simuler des circuits électriques et électroniques à l’aide de logiciels spécialisés: Autocad électrique et Visio, pour les schémas, et Multisim pour la simulation.


Automates programmables 2 2 2

243-241-CH


Le cours Automates programmables permet à l’étudiant d’obtenir des compétences globales en programmation d’automates industriels, en fonctionnement de procédés et en structure des systèmes d’automatisation. Ces compétences touchent plusieurs types de matérialisations (programmation en langage machine, programmation en diagramme en échelle, programmation et traduction de grafcet vers diagramme en échelle). L’étudiant devra appliquer ces diverses notions par la résolution de différents types de problèmes d’automatisation, et ce, à l’aide de différentes technologies. De nombreux laboratoires ainsi qu’un projet intégrateur permettent à l’étudiant de bien acquérir de nouvelles compétences et habiletés. Le projet consiste habituellement à programmer un automate afin d’automatiser une station de triage par couleur. Pour ce faire, l’étudiant devra sélectionner le bon automate, les cartes d’entrée et de sortie nécessaires, procéder à leur installation et, finalement, effectuer la programmation de l’automate.


Introduction à la régulation de procédé 2 3 2

243-250-CH


Le cours Introduction à la régulation de procédés permet à l’étudiant de s’initier aux vocabulaires et aux tâches de base associées au contrôle de procédés. La compréhension des méthodes de réglages couramment utilisées en industries, la modélisation d’un procédé et la compréhension des critères de performance feront en sorte qu’en fin de compte, l’étudiant pourra intervenir adéquatement sur une boucle de contrôle. Les nombreuses heures de pratique passées sur des systèmes autonomes (contrôle du niveau de l’eau dans un réservoir) facilitent l’acquisition des compétences. On y voit, entre autres, la relation entre l’automate, les capteurs et les détecteurs, les actionneurs et les interfaces homme-machine.


Électrotechnique 3 2 2

243-251-CH


Le cours Électrotechnique vise à rendre l’étudiant capable d’analyser des circuits et des appareillages à courant alternatif ainsi que leurs raccordements. Le courant domestique distribué par Hydro Québec est du courant alternatif. Pour ce faire, les ondes sinusoïdales sont étudiées dans un contexte industriel, soit les circuits alternatifs triphasés. Les puissances, les charges diverses et les nombreux types de transformateurs sont examinés et explorés. L’application des notions se fait sur des machines tournantes (moteurs, générateurs) et autres équipements utilisés par des entreprises comme Hydro-Québec. De nombreux laboratoires sur différents types d’appareils permettent à l’étudiant de constater les notions théoriques préalablement acquises.



29 h.c./semaine


TROISIÈME SESSION T L P
Littérature et imaginaire 3 1 3

601-102-MQ


Les œuvres que vous lirez et analyserez dans le cours Écriture et littérature vous feront voyager de la Renaissance à 1850. Elles ont marqué l'humanité et sont encore étudiées en raison du caractère universel de leurs thèmes. Vous verrez pourquoi elles sont encore actuelles en vous interrogeant sur leur propos, c'est-à-dire leur sens profond au-delà de l'histoire qu'elles racontent. Pondération du cours par semaine : 2 heures théoriques, 2 heures d’exercices ou d’ateliers et 3 heures de travail à la maison. Ce cours ne nécessite aucun préalable, mais constitue un préalable absolu à la poursuite des autres cours de français.


L'être humain 3 0 3

340-102-MQ


Le cours L'être humain vise à mettre l’étudiant(e) en contact avec différentes conceptions modernes et contemporaines de l’être humain, comme celles de René Descartes, de Jean-Jacques Rousseau, de Karl Marx, de Sigmund Freud, de Simone de Beauvoir, etc. L’étudiant(e) apprendra entre autres à présenter les caractéristiques (concepts, principes et présupposés) des conceptions étudiées et à exposer certains aspects significatifs du contexte historique d’où elles ont émergé. Enfin, l’étudiant(e) devra à la fin de la session pouvoir comparer ces conceptions pour montrer de manière suffisante les liens qu’elles entretiennent entre elles (ressemblances et différences), et ce, à partir d’un questionnement commun qui peut prendre plusieurs formes : qu’est-ce qui caractérise l’être humain : sa raison ou ses émotions? Quels sont les rapports entre le corps et l’esprit? L’être humain est-il libre ou déterminé? Égoïste ou altruiste? Les inégalités entre les êtres humains sont-elles naturelles ou culturelles?


Activité physique et efficacité 0 2 1

109-102-MQ


Le deuxième cours concerne l'amélioration de votre efficacité dans la pratique d'une activité physique à partir d'une démarche par objectifs. Liste de cours : Badminton Canot Natation Taek-wondo Tennis Ski de fond Soccer Volley-ball Éducation physique adaptée


Physique en TGÉ 2 2 2

203-340-CH


Description à venir...


Application industrielle des systèmes ordinés 2 3 2

243-450-CH


Le cours Application industrielle des systèmes ordinés montre comment l’ordinateur est utilisé en tant qu’outil dans un procédé industriel. La simulation de procédés, la réalisation d’interfaces homme-machine, la programmation des équipements industriels (automates) ainsi que l’analyse des performances d’un procédé sont étudiées. Le cours comprend aussi le fonctionnement d’un ordinateur.


Métrologie industrielle 2 2 2

243-341-CH


Le cours Métrologie industrielle étudie les méthodes et les techniques de mesure les plus utilisées dans les procédés industriels, soit la pression, la température, le niveau ainsi que le débit. La mise en application se fait sur les mêmes équipements que l’on retrouve en industrie.


Éléments terminaux 2 2 2

243-342-CH


Le cours Éléments terminaux concerne les éléments finaux utilisés dans les procédés industriels. Il s’agit des vannes de contrôle, des actionneurs, des positionneurs ainsi que des divers convertisseurs de signal utilisés en industrie. En laboratoire, l’étudiant procède à la réfection et au calibrage d’actionneurs industriels. Par exemple, l’étudiant procède à la réfection complète d’une valve électropneumatique. Il la démonte et la remonte, procède au calibrage du positionneur pour finalement la tester sur un banc d’essai.


Machines électriques 3 2 2

243-350-CH


Le cours Machines électriques amène l’étudiant à découvrir les machines électriques. En guise d’introduction, on y voit les moteurs monophasés utilisés à la maison et le moteur à courant continu comme celui d’une automobile. Le corps du cours se concentre sur les moteurs et les alternateurs triphasés industriels. Cela permet de comprendre, entre autres, le fonctionnement des centrales hydroélectriques, les éoliennes, les trains et les voitures électriques. L’étudiant procèdera à l’élaboration de différents montages et mesures à l’aide de moteurs industriels fonctionnant avec des tensions triphasées.



31 h.c./semaine


QUATRIÈME SESSION T L P
Littérature québécoise 3 1 4

601-103-MQ


Dans le cours Littérature québécoise, vous plongerez au cœur de vos racines ou de celles de votre pays d'accueil. Vous lirez des œuvres représentatives de ce qui donne à la littérature d'ici son caractère à la fois universel et unique. Vous apprendrez à pousser plus loin vos réflexions, à appuyer votre point de vue et à explorer plus avant la façon dont vous vous situez par rapport aux textes lus. Vous apprendrez à comparer deux textes, deux visions du monde, deux styles et à formuler un point de vue critique en restant objectif. Pondération du cours par semaine : 3 heures théoriques, 1 heure d’exercices ou d’ateliers et 4 heures de travail à la maison. Pour suivre ce cours, la réussite du cours 601-101-MQ est obligatoire.


Activité physique et autonomie 1 1 1

109-103-MQ


Le troisième cours vise à ce que vous démontriez votre capacité à prendre en charge un mode de vie sain et actif, en pratiquant régulièrement et suffisamment une activité physique. Liste de cours : Badminton Randonnée pédestre Raquette Relaxation Volley-ball Water-polo Éducation physique adaptée


Mathématiques en électronique industrielle 1 2 2

201-430-CH


Le cours Mathématiques en électronique industrielle véhicule une approche didactique particulière afin de développer une perspective de technicien plutôt que de mathématicien. Tout en permettant à l’étudiant d’approfondir des modèles mathématiques rencontrés en électronique industrielle, on doit continuer à pratiquer une démarche logique, autonome et rigoureuse dans la résolution de problèmes et, également, à communiquer clairement et efficacement les résultats.


Électronique industrielle 2 2 2

243-440-CH


Le cours Électronique industrielle apporte à l’étudiant les connaissances et les compétences suffisantes afin d’être capable de reconnaitre, de comprendre et d’expliquer le fonctionnement des différents types de convertisseurs d’énergie électrique (redresseurs, onduleurs, hacheurs, gradateurs, etc.). Ces derniers sont très utilisés en industrie pour la commande de moteurs, que ce soit pour le démarrage, pour l’accélération, pour le contrôle de vitesse ou pour le freinage. En guise d’exemple, les rames du métro de Montréal ont des hacheurs pour l’accélération et des onduleurs-redresseurs en décélération. Ces onduleurs produisent de l’énergie électrique qui est réinjectée sur la ligne et qui sert au démarrage d’une autre rame sur la même ligne. Il donne une base en électronique de puissance et de commande utilisée en milieu industriel. De nombreux laboratoires sur différents types d’appareils permettent à l’étudiant de constater les notions théoriques préalablement acquises.


Planification des automatismes séquentiels 2 2 2

243-340-CH


Le cours Planification des automatismes séquentiels est la suite logique du cours Automate programmable. Il couvre les aspects techniques nécessaires à la réalisation et à l’installation d’un système automatisé complexe utilisant les techniques de planification tel que le GEMMA, ainsi que différents langages normalisés de programmation d’automate avancée qui sont expliqués et mis en pratique lors des séances de laboratoire. Le cours intègre donc un projet où l’étudiant doit faire fonctionner un module de mécatronique similaire à un procédé industriel, de la même façon que ce qui est fait en milieu de travail. Habituellement, le projet est un système de tri par couleur.


Installation/mise en marche boucle de régulation 1 4 2

243-451-CH


Le cours Installation/mise en marche boucle de régulation initie les étudiants aux travaux en atelier et aux activités liés à la réalisation de projets de contrôle de procédés industriels. L’étudiant participe à la création d’un module de procédés autonome et doit s’assurer de la fonctionnalité du module créé. Donné presque totalement en atelier, ce cours donne l’opportunité de découvrir différentes méthodes d’assemblage ainsi que la quincaillerie utilisée dans l’industrie.


Installation de systèmes d'électrodynamique 2 3 2

243-452-CH


Les systèmes d’électrodynamique sont présents partout. Qu’il s’agisse de faire chauffer un liquide ou de faire démarrer un moteur de ventilateur, des règles strictes doivent être respectées. Ainsi, l’étude, la réalisation, l’installation et la mise en route de tels systèmes sont étudiées et expérimentées dans le cours Installation de systèmes d'électrodynamique. L’étudiant se familiarise donc avec les plans et les schémas électriques, les composants de contrôle et de puissance, la distribution électrique et la protection des machines présents dans les centres de commande de moteurs (appelés CCM). Les notions de sécurité en matière d’électricité au travail (norme CSA Z462) sont aussi couvertes dans ce cours afin de sensibiliser l’étudiant aux dangers de défauts d’arcs électriques. Le contenu du cours est contextualisé lors d’une visite industrielle.


Santé et sécurité dans son milieu 3 0 3

221-BSS-03


Objectif : Reconnaître les situations dangereuses à la résidence et au travail et poser les gestes convenants. Les lois et les règlements en santé et sécurité au travail. Les agresseurs dans les situations de travail et à la résidence. L'Hygiène au travail et à la résidence. Organi¬sation de la sécurité. La signalisation. L'équipement de protection individuelle en milieu de travail et à la résidence. La tenue des lieux pour réduire les risques d'accidents. Les postures de travail. Les moyens de protection contre les chutes. Procédure d'intervention en cas d'accident selon une approche humaine. Ergonomie en milieu de travail et à la résidence. Le cours sera donné en posant la problématique de la santé et sécurité au travail selon une approche propre aux sciences humaines.



30 h.c./semaine


CINQUIÈME SESSION T L P
Éthique et politique 3 0 3

340-BSE-CH


Le cours Éthique et politique vise à amener l’étudiant(e) à se situer de façon critique et autonome par rapport aux enjeux et aux débats éthiques et politiques de la société actuelle, tout comme il l’invite au terme de sa réflexion à porter un jugement sur ceux-ci et à en tirer les conséquences pratiques. Pour ce faire, tout au long de la session, l’étudiant(e) prendra d’abord connaissance de la dimension philosophique de différentes théories éthiques (déontologie, utilitarisme, éthique des vertus, etc.) et politiques (démocratie, anarchie, communisme, néolibéralisme, etc.), puis il ou elle aura à les appliquer à des situations diverses, notamment dans son champ d’études. Les problématiques abordées pourraient ainsi être : devrait-on légaliser le suicide assisté? Y a-t-il des limites à la liberté d’expression? Doit-on toujours obéir à son supérieur? Quels sont les avantages et les désavantages des différentes idéologies politiques? Dans un contexte de mondialisation, que penser des mouvements d’indépendance nationale? Un gouvernement mondial est-il souhaitable?


Cours complémentaire 1 2 1 3

COM-001-03


Description à venir...


Instrumentation d'analyse d'usage industriel 2 2 2

243-540-CH


Le cours Instrumentation d'analyse d'usage industriel permet à l’étudiant de se familiariser avec les équipements particuliers reliés à la mesure de variable particulière tels que le pH et la quantité d’oxygène dissoute. Il permet également de connaitre certains équipements utilisés pour maintenir en contrôle ces paramètres. Débrouillardise et persévérance dans les recherches sont les compétences sollicitées dans cette formation, le tout sur des équipements récents fidèles à la réalité industrielle d’aujourd’hui.


Procédés industriels 2 2 2

243-541-CH


IInitiation à la modélisation et à l'automatisation de procédés industriels. Au terme du cours Procédés industriels, l'étudiant sera en mesure de choisir et d'intégrer divers éléments d'automatisation dans le cadre d'études de cas réels. Capteurs de grandeurs mécaniques: force, position, vitesse, accélération. Traitement et transmission des données. Actionneurs pneumatiques, hydrauliques et électriques: sélection, dimensionnement et commande (force, position, vitesse). Contrôle des procédés: automates programmables. Méthode structurée d'analyse (Grafcet). Composantes des procédés industriels: systèmes d'alimentation et de manutention. Automatisation dédiée versus flexible (robot). Inspection en ligne (capteurs dédiés, vision par ordinateur). L’étudiant comprend les bases de différents procédés industriels dans son ensemble. L’étudiant est en mesure de lire les plans de production d’usines qui utilisent différents procédés de fabrication (chimique, mécanique, etc.)


Réseaux industriels 3 2 2

243-550-CH


Le cours Réseaux industriels permettra à l’étudiant d’acquérir les standards de câblage, de mise en œuvre de matériel et de logiciels des différents niveaux de réseaux utilisés en industrie. Les standards industriels étant variés, l’étudiant fera les apprentissages qui lui permettront de transférer ses connaissances et ses pratiques rencontrées dans de nombreuses situations dans l’industrie. En plus, l’étudiant devra acquérir les compétences particulières suivantes : - identifier les composants matériels d’un système de contrôle utilisant les réseaux industriels; - différencier les différentes topologies de réseau; - différencier les différentes technologies; - sélectionner les équipements et les périphériques requis à la mise en réseau des équipements; - installer et configurer les composants matériels des réseaux industriels; - utiliser les différents logiciels requis à la configuration et à la mise en route des équipements; - utiliser efficacement un système d’exploitation de niveau industriel; - utiliser un ordinateur dans une application industrielle (réseaux, contrôle et supervision); - appliquer des procédures et des méthodes de travail sécuritaires.


Commande électronique des machines 2 3 2

243-551-CH


Les réalités industrielles intègrent de plus en plus l’électronique de puissance et plus particulièrement les variateurs de vitesse électronique dans le contrôle des moteurs et des autres équipements des différents procédés. Le technicien en électronique industrielle est alors confronté aux problèmes de programmation, de configuration et de communication de ces systèmes, que ce soit pour la gestion de l’énergie, l’asservissement, le contrôle, la supervision, etc. Dans le cours Commande électronique des machines, l'étudiant est amené à explorer et à choisir une solution en fonction des implications technologiques propre à un problème donné, et ce, à partir de l'interprétation correcte des documents techniques et des devis. Par exemple, les moteurs électriques des locomotives ou des rames de métro sont tous entrainés par des variateurs électroniques. Grâce à ce variateur, le moteur d’entrainement d’un convoyeur d’embouteillage accélère et décélère très graduellement. Le contenu du cours est consolidé par des visites industrielles.


Pneumatique, hydraulique et mécanismes 3 3 2

243-560-CH


Au terme du cours Pneumatique, hydraulique et mécanismes, l'étudiant sera en mesure de : - identifier des composantes d'un système hydraulique et pneumatique; - sélectionner des éléments requis par une fonction donnée; - développer des circuits simples; - choisir des composantes appropriées; - concevoir des systèmes hydrauliques et pneumatiques; - opérer un système; - déterminer la fonction des différents éléments; - régler les asservissements hydrauliques et électrohydrauliques; - régler les automatismes pneumatiques et hydrauliques. Les étudiants travaillent sur des postes hydrauliques développant jusqu’à 3000 livres de pression (206 Bar ou KPascal).



30 h.c./semaine


SIXIÈME SESSION T L P
Planification des installations électriques 2 2 2

243-640-CH


Qu’il s’agisse de réaliser l’installation électrique de basse ou moyenne tension en milieu résidentiel, commercial ou industriel, le technicien en électronique industrielle doit se conformer aux lois et aux règlements du code de l’électricité du Québec. Dans le cours Planification des installations électriques, l'étudiant développera donc une connaissance de base afin d’être en mesure d’analyser, de calculer et de choisir les éléments d’un système électrique pour ensuite l’appliquer en laboratoire. Les notions de qualité de l’onde (harmoniques), de protection contre les courts-circuits et de coordination des protections sont abordées dans ce cours. Une attention particulière est portée sur la protection des machines (norme CSA Z432) afin d’amener l’étudiant à procéder à l’appréciation du risque qui lui permet de concevoir des automatismes sécuritaires pour les usagers. On consolide le contenu du cours lors de visites d’usines.


Stratégie d'automatisation des procédés industiels 2 3 2

243-650-CH


Au terme du cours Stratégie d’automatisation des procédés industriels, l’étudiant est en mesure de programmer un automate, un DCS, dans le but de faire des automatismes de base et évolué. L’étudiant conçoit des programmes pour réaliser des tâches techniques avec des machines fonctionnant sans intervention humaine. L’étudiant est capable de relier différents éléments (capteurs et actionneurs) à un automate programmable et d’en comprendre les différents types d’entrées et de sorties. Il connait et applique les notions de sécurité en ce qui concerne les arrêts d’urgence ainsi que les permissives (interlocks). L’étudiant est initié à la programmation Grafcet, texte structuré, FBD et à échelle. L’étudiant assure la protection des appareils. Le cours combine le traitement séquentiel à la régulation avancée. Le contrôle adaptatif avec la logique floue permet à l’étudiant de programmer des contrôleurs intelligents.


Régulation et asservissement 2 3 2

243-651-CH


Le cours Régulation et asservissement a pour rôle principal d’amener les élèves à régler et à configurer les paramètres du régulateur PID dans les applications de régulation de procédés et d’asservissement. De plus, il doit être capable de brancher les composants de la boucle et de la mettre en marche. Donc, il doit être capable de la dépanner s’il y a des composants défectueux ou mal configurés. Le cours est divisé en deux parties : la régulation et l’asservissement. L’asservissement Une des variables les plus régulées dans l’industrie est la position d’une charge. Les principes d’une boucle de régulation ou d’un asservissement de position seront analysés avec différents types de moteur et de régulateur. Différentes applications des servomoteurs seront présentées et particulièrement la robotique et les simulateurs de boucles. L’accent sera mis sur le branchement et le réglage des paramètres de l’asservissement ainsi que la programmation de l’automate, s’il y a lieu. La régulation Les notions de réglage des paramètres PID d’une boucle simple ont déjà été abordées dans le cours Procédés industriels. Ces notions seront approfondies ici dans des boucles plus élaborées. Les nouvelles notions abordées dans ce cours sont les stratégies de commande élaborées, telles que la régulation cascade, la régulation de rapport et la régulation prédictive. Les fonctions spéciales de régulateur seront analysées tant du point de vue de la configuration «matérielle» que de la configuration «logicielle». La méthode de réglage par la réponse en fréquence sera introduite. Elle s’ajoute aux méthodes déjà étudiées dans le cours de Stratégies d’automatisation, soit la méthode de réglage de Ziegler-Nichols en boucle ouverte (test échelon) et la méthode de réglage de Ziegler-Nichols en boucle fermée (oscillations ultimes).


Réseau de distribution électrique 2 3 2

243-652-CH


Le cours Réseau de distribution électrique familiarise l’étudiant avec les notions de production, de transport et de distribution de l’énergie électrique. L’étudiant y acquiert le vocabulaire normalisé associé à ce domaine, fait le lien avec différentes notions apprises dans des cours préalables et prend conscience des impacts des activités entourant ces secteurs d’activités. Des visites de postes haute-tension et de centrales hydroélectriques d’Hydro-Québec font normalement partie des activités de ce cours.


Projet en électronique industrielle 0 6 4

243-660-CH


Le cours Projet en électronique industrielle vise l’intégration des différentes parties qui étaient à l’étude en 5e session pour maintenant former une unité complète de production. Par la suite, une fois que la mise en service de tout le système automatisé sera réalisée, on passera à la phase de production, où l’on modifiera les contraintes de production ou encore on simulera des pannes. Pour réaliser les différents projets que le cours lui propose, l’étudiant fera appel aux connaissances qu’il a acquises tout au long de sa formation en électronique industrielle. À la fin du cours, l'étudiant devra démontrer qu’il est capable de mettre en service un système complexe, de l’optimiser et, lors de la phase de production, d’en effectuer le dépannage. Par exemple, le projet consistait à insérer un robot industriel dans une séquence de classement de pièces. Plusieurs projets sont faits en collaboration avec les entreprises. Par exemple, deux équipes ont automatisé la manipulation d’une substance dangereuse pour la santé.


Stage en électronique industrielle et ASP 0 6 1

243-661-CH


Le cours Stage en électronique industrielle et ASP est en réalité un stage de 3 à 4 semaines dans une entreprise au Québec ou en Europe. Ce stage se déroule à la fin des cours et à temps plein. L’étudiant suit le même horaire de travail que les technologues de l’entreprise. L’étudiant finissant travaillera donc en électronique industrielle en collaboration avec les équipes techniques et sera évalué par son ou ses superviseurs sur le plan de ses attitudes comportementales, de compétences techniques et de sa relation avec les autres. C’est ce qu’on appelle le savoir-être et le savoir-faire. C’est pour ces raisons que ce stage est le cours porteur de l’épreuve synthèse de programme. C’est, entre autres, pendant ce stage que l’étudiant utilise toutes les compétences acquises tout au long de sa formation. Une rencontre réunissant tous les finissants a lieu à la fin des stages. Chaque finissant présentera l’entreprise et les différentes tâches qui y sont effectuées. L’objectif étant d’établir l’inventaire des différentes tâches et des conditions de travail qui attendent le technologue sur le marché du travail.



31 h.c./semaine


T représente le nombre d'heures de théorie par semaine
L représente le nombre d'heures de laboratoire ou stage par semaine
P représente le nombre d'heures de travail personnel par semaine